Avus Meus by AngelTears

Déème 06/03/20 - Lis


Lis, parfois entre de fines lignes
Rien ne peut présumer le reste
Il n’y a que l’espoir qui ne résigne
Qui jamais ne retourne sa veste.
Le signe bas d’un triste passant
Les mots trop hauts d’un autre
Les pierres jetées d’un ton cassant
Les souvenirs froids qui se vautrent.

Lis, parfois dans les douces voix
Rien ne peut présager le geste
Il n’y a que la haine qui se prévoit
Tant que l’amour reste modeste.
La colère d’un homme assassin
Les pensées d’elle sans futur
Aucune fin ne justifie les moyens
Si c’est la mort que l’on murmure.

2020


Commentaires

Aucun commentaire...
Écrivez dans le dernier champ le résultat de quinze plus deux en toutes lettres, tout en minuscules, en pensant au tiret.





Admin Tous les textes et le présent site sont la pleine propriété d'Alexis alias AngelTears. Admin