Avus Meus by AngelTears

Sur le monde


La vie nous apprend à être grand plus vite qu'à être fort
Et peu importe ce que l’on comprend, il faut toujours faire des efforts.
Trois mars, vingt-quatre septembre, autant de dates qui font mal
Ces larmes qui coulent dans ma chambre à cause de ce bonheur bancal.
Il faut savoir se relever, appréhender l’existence autrement
Voir la vie du bon côté, se réveiller en souriant.
Si certains partent rapidement, d’autres naissent souffrants
Ces mêmes que l’on sait aimant, qui nourrissent leurs enfants.
On n’aime pas tous de la même manière
Certains ressentent cette secousse, d’autres sont enfin fiers.
Nous vivions ensemble parmi les autres
Mais chaque fois que le monde tremble, on oublie les nôtres.
On ne sait vivre paisiblement, à l’abri des problèmes
Car même si l’on fait le bilan, il y a trop peu de gens qui s’aiment.

2018


Commentaires

Aucun commentaire...
Écrivez dans le dernier champ le résultat de quinze plus deux en toutes lettres, tout en minuscules, en pensant au tiret.





Admin Tous les textes et le présent site sont la pleine propriété d'Alexis alias AngelTears. Admin