Avus Meus by AngelTears

Déème 30/08/20 - Le poids du vivant


Alors que la vie voit s’évanouir
Visages et visions de souvenirs
Je m’échappe en quelques pas
Vers la plate poésie du trépas
Les vives griffes du bonheur
S’effacent au fil des tristes heures
Je soupire, encore porté par la paix,
Sous l’ironie d’un rire trop vrai
Quand, dans le vide, s’envolent
Les voix de maigres auréoles
Je perpétue les pics du temps
Et croule sous le poids du vivant

2020


Commentaires

Aucun commentaire...
Écrivez dans le dernier champ le résultat de quinze plus deux en toutes lettres, tout en minuscules, en pensant au tiret.





Admin Tous les textes et le présent site sont la pleine propriété d'Alexis alias AngelTears. Admin