Avus Meus by AngelTears

Déème 30/12/20 - 153 837


Cent cinquante-trois mille huit cent trente-sept,
L’oeuvre d’une vie de poésie
Toutes ces rimes, perchées dans la tête
Six vers par jour, c’est ainsi

Cent cinquante-trois mille huit cent trente-sept,
Pas une panne d’inspiration
Toutes ces émotions, chaque jour une recette
Chaque prose une respiration

Cent cinquante-trois mille huit cent trente-sept,
Et pas un seul n’a déplu
Plusieurs brouillons qu’une fois on jette
Plusieurs papiers à la rue

Cent cinquante-trois mille huit cent trente-sept,
Et je n’en ai pas le tiers
Autant de traces de vie qui se reflètent
Dans le talent qui s’acquiert

Cent cinquante-trois mille huit cent trente-sept,
De quoi faire rêver la planète.

2020


Commentaires

Aucun commentaire...
Écrivez dans le dernier champ le résultat de quinze plus deux en toutes lettres, tout en minuscules, en pensant au tiret.





Admin Tous les textes et le présent site sont la pleine propriété d'Alexis alias AngelTears. Admin